Archives mensuelles : mars 2014

La limite est franchie !

Depuis le 31 mai 2012, le cas rené balme est bien connu de tous puis-qu’exposé dans la presse nationale, il a été montré et démontré que cette ordure avait plus à voir avec le fascisme et l’antisémitisme qu’avec les valeurs dont se revendique le front de gauche dont il arbore pourtant le logo. Et Malgré une prise de conscience apparente des hautes instances du réseau FDG, rien ne bouge, rené balme utilise toujours ce logo pour sa campagne municipal, est toujours soutenu localement par des militants locaux du parti de gauche. L’utilisation du logo, déposé à l’INPI par le parti de gauche et dont l’emploie dépend du bon vouloir de ce dernier.. Sinon, entre nous, à quoi ça sert de déposer quelque chose à l’INPI ?

Et aujourd’hui, rené balme publie ça :

balme

Gauche de Combat ne comprenait pas hier encore pourquoi je le traitais sans vergogne de collabo, il en a aujourd’hui la démonstration. Sur son site et sur celui de balme le même logo représentant le même groupe, d’un côté on tente de se faire passer pour un antifasciste pendant que de l’autre on expose fièrement son antisémitisme, son soutien à dieudonné le larbin du FN. Si GDC et ses trolls accompagnateurs ne comprennent toujours pas ce que nous entendons pas COHÉRENCE, on ne peut plus rien pour eux (et qu’ils aillent rejoindre les quenelliers et autres nazillons auxquels ils sont de fait associé).

Pour un antifascisme radical internationaliste !

Le moment des choix est venu, choisir entre militantisme antifasciste, désir de justice sociale, anticapitalisme et appartenance à un parti dont des représentants se gaussent d’être antisémites, nationalistes ou patriotes.

Nicolas Bourgoin, maitre de conférence à l’université de Besançon, navigue entre CGT, communisme et égalité et réconciliation..

Nicolas Bourgoin est professeur à la faculté de Besançon, il est « Maître de conférences, démographe et spécialiste des questions de population et de déviance, chercheur au LASA UFC ». Gardez en tête tout au long de ce court billet que ce type s’adresse à des centaines d’étudiants chaque semaine dans les amphis.

ufr

Lien vers le PDF de la faculté de lettre de Besançon.

Vous devez vous douter qu’on est pas tombé sur Nicolas Bourgouin par sa présentation de la faculté de lettre de Besançon. Il est depuis quelques temps maintenant un contributeur régulier du site internet de l’association d’Alain Soral égalité et réconciliation.

 

er

Il est aussi blogueur, on ne va pas mettre de lien vers son blog puant truffé de liens pointant vers égalité et réconciliation ou gauche de combat, si vous voulez vous faire votre opinion, vous le trouverez sans peine sur les moteurs de recherche.

Quelques extraits d’articles :

extraitblog

Interview de Franck Abed, autre contributeur du site d’égalité et réconciliation, et l’un des taré les plus « drôle » de la fachosphère française.

extraitblog2

Le compte facebook de Nicolas Bourgoin est lui une véritable démonstration du rouge brun ultime, un rapide coup d’oeil aux groupes facebook dont Nicolas Bourgoin est membre donne un aperçu de l’ampleur de la démence dont semble souffrir le conférencier :

Sans titre

Les photos publiées par le professeur sont elles aussi très intéressantes, on remarque son soutien à Bashar Al-Assad, entre Marx et un tag de solidarité avec la Palestine…

photos

 

Ses amis sont eux aussi très intéressant pour cette petite démonstration, pas mal de « quenelles » :

quenelle

 

 

Mais aussi Jean Bricmont, qui clamait préférer manifester avec l’extrême droite qu’avec la gauche :

bricmont

Et puisque Nicolas Bourgoin est aujourd’hui à la CGT, très logiquement on retrouve dans ses amis facebook :

CGT

En vrac, on y voit également l’ami des révisionnistes et d’Étienne Chouard le tristement célèbre maintenant Paul Éric Blanrue :

blanrue

 

Le connard du parti de gauche qui tentait il y a quelques mois encore de récupérer l’assassinat de notre camarade Clément Méric :

alexicorbiere

On retrouve forcément alain soral, il est bien à coté de corbière.

aimesoral

Et avant que les militants front de gauche viennent hurler au scandale, à l’injustice, à la mauvaise foi, toujours en vrac :fdg

Vous pouvez ajouter dans la liste d’amis de Nicolas Bourgoin entre autres militants du front de gauche Ian brossat, une députée européenne, le très rouge-brun candidat aux municipales de Grigny René Balme. On croise aussi Jacques Saphir dans la liste.

Pour les curieux ou les septiques, le compte facebook de notre maitre de conférence égalité et réconciliation est ici sur facebook.

On se permet aussi d’ajouter pour @JeSuisCethomme alias gauchedecombat.net qui veut nous donner des leçon d’antifascisme que l’un de ses articles est repris avec citation de l’auteur et publié au milieu de ce blog truffé de liens vers égalité et réconciliation… Alors les leçons d’antifascisme, tu repasseras.

Voilà, on publiait sur ce blog il y a quelques temps un appel salutaire pour un sursaut de l’antifascisme, ou on expliquait qu’il fallait impérativement que les collectifs antifascistes se séparent notamment des syndicats, parce qu’il est totalement incompatible d’un côté de lutter contre l’extrême droite, et de l’autre de militer avec elle.

[EDIT] On ajoute une précision, ce ne sont pas les membres des syndicats que nous visons mais les orgas en elles même.  Que des militants syndicalistes s’engagent dans des collectifs/groupes antifascistes est tout simplement évident.  Mais que des orgas/partis/syndicats ou des soraliens/FN/diffuseurs de la propagande d’extrême droite sont présents se revendiquent de l’antifascisme est pour nous du même niveau que le PS se réclamant du socialisme.

Petit passage personnel, j’ai quitté le monde militant pendant quelques années entre mes 20ans et mes 24ans, pourquoi ? Parce que je ne supportais plus l’hypocrisie du milieu. « Faites ce que je dis, pas ce que je fais », c’est le meilleur moyen pour perdre toute crédibilité.

Il est SALUTAIRE que nous militants soyons COHÉRENTS ! [/EDIT]

NO PASARAN !

@Paris_Antifa

Le QUIZZ de la semaine, nouvelle rubrique par @Paris_Antifa.

Une nouvelle rubrique sur Les Morbacks Véners pour cette nouvelle année ! Le Quizz, il y en aura un par semaine, toutes les suggestions sont les bienvenues, on a déjà quelques idées.

 

Votre Score:  

Commentaire:  

 

 

 

@Paris_Antifa

[Appel] : pour un sursaut salutaire de l’antifascisme

Instrumentalisé par le parti au pouvoir, qui n’a de socialiste que le nom, ennemi de la finance mais à la botte du MEDEF.

Instrumentalisé par un Manuel Valls qui dissout les groupuscules de Serge Ayoub et d’Yvan Benedetti dans une gesticulation médiatique sans effet, ces deux formations poursuivant leurs activités sans aucune difficulté.

Un Manuel Valls qui, toujours dans la même farce grotesque, ré-instaure la censure pour Dieudonné l’obsédé du complot juif alors que pullule sur le net et ailleurs de la propagande du même acabit.

Un Manuel Valls fier d’expulser plus de roms que son sinistre prédécesseur Brice Hortefeux.

Un Manuel Valls ayant soufflé sans vergogne sur les braises de l’islamophobie.

Instrumentalisé par un parti communiste qui, dans une démarche électoraliste en quête de miettes, n’a aucun scrupule à s’associer avec ces imposteurs en montant des listes communes pour les municipales.

Un parti communiste qui porte l’antifascisme en étendard mais couvre des rouges-bruns applaudissant les expulsions de sans-papiers ou capables d’offrir leur écharpe tricolore d’élu à Alain Soral. (1)

Un parti communiste qui investit des candidats dont les accointances avec la sphère antisémite sont connues de tous.

Un parti communiste qui couvre des individus qui, au nom d’un anti-impérialisme dévoyé, soutiennent sans sourciller les plus sanguinaires des tyrans.

Instrumentalisé par le PG et son leader Mélenchon, dont l’objectif est de s’afficher plus patriote que le front national, entretenant la confusion des cultures politiques, à tel point que plusieurs de ses sections diffusent plus de matière conspirationniste paranoïaque fascisante que ceux qu’il prétend combattre.

Un PG qui au nom d’un souverainisme pathétique, affiche son soutien à des régimes autoritaires (sauf celui d’Assad, ça aurait été trop flagrant).

Instrumentalisé par des syndicats « de gauche » (CGT, FO, etc…) où les candidatures FN se multiplient.

Pris en otage dans une guerre des religions qui ne dit pas son nom, par des officines communautaristes téléguidées se prétendant antiracistes (2). Antiracistes mais prêchant la haine du juif, antiracistes mais faisant la promotion d’une armée colonialiste.

L’antifascisme doit se relever.

La farce a assez duré, boycottons ces organisations pro-Palestine ou pro-Israël qui ne partagent en rien nos valeurs, mettons le PS le PC et le PG devant leur réalité, dégageons-les des collectifs antifascistes où ils n’ont pas leur place.

Ne les laissons pas faire, affirmons notre vision d’un antifascisme entier, solidaire, fraternel et internationaliste.

1/ En effet, lors de la conférence de Fardia Belghoul du 5 décembre 2013 organisé par « le verbe populaire », une association ayant fait allégeance à E&R, Yannis Al mahdi, élu PCF a remis son écharpe tricolore aux disciples d’Alain Soral présents pour l’occasion http://www.egaliteetreconciliation.fr/Alain-Soral-entretien-de-decembre-2013-22215.html. Ce communiste égaré sévit également au sein de Génération Palestine. http://www.generation-palestine.org/sites/default/files/invitation%20R%C3%A9union%20Palestine%20Saint-Priest.pdf
2/ Toutes les organisations pro-palestiniennes accueillent en leur sein des soraliens, des soutiens à Dieudonné et même des catholiques intégristes (AFPS). Dur de se revendiquer antifasciste en évoluant dans ce milieu…
illustration-morback