Archives mensuelles : avril 2013

L’UPR victime de la CIA à Besançon

François Asselineau avait donc bien raison, l’UPR est bel et bien traqué et persécuté par la CIA. Le document suivant est un rapport que des agents de la CIA de Besançon ont envoyé à leur direction le soir du sabotage de la venue de ce dangereux dissident au nouvel ordre mondial:

ciapreuvecorr

Ce document est une preuve formelle de l’implication de l’agence américaine de déstabilisation dans les évènements de vendredi soir, en marge de la conférence avec support vidéo organisée par l’UPR dans le cadre de la tournée nationale de François Asselineau.

Selon un militant de l’UPR sur twitter, la police aurait confirmé l’intervention de militants proches des milieux fascistes (Asselineau a déjà expliqué les rapports étroits entre front national et CIA et ceux entre CIA et antifa) dans le vol du matériel de propagande.

Image 82

D’abord le courrier de la CIA intercepté, ensuite ces fuites de la police bisontine, il n’en faut pas plus pour que nous déclenchions une enquête. L’adresse franc-comtoise de l’agence américaine a interpellé notre chroniqueur mode qui s’est rendu sur place pour vérifier, l’enseigne à l’adresse ne laisse aucun doute, il s’agit bien du siège régional de la CIA.

Image 86

Voir sur google street view

Tout colle ! Comme l’a déjà mainte fois expliqué François Asselineau, la CIA finance les fascistes du FN et les antifascistes d’indymedia. La tentative de déstabilisation américaine de la réunion franc-comtoise est criante. Les preuves sont là et indiscutables.

STOOOOOOOOOOOP !

Si jusque là vous aviez de gros doutes sur ce que vous étiez en train de lire où si vous vous tapiez carrément le cul par terre de rire tout va bien pour vous, vous avez encore suffisamment d’esprit critique pour ne pas sombrer dans le conspirationnisme aigüe. Vous pouvez continuer la lecture du billet.

Si par contre vous avez pris au pied de la lettre ces documents et le sérieux de l’enquête, n’allez pas plus loin, vous risqueriez d’être confronté à une vérité bien trop simple et dérangeante pour l’UPR et son honneur.

Parce que oui, hein, il s’est bien passé un truc à cette conférence de l’UPR, ils se sont fait piquer leurs affiches et leur chevalet de propagande, pas grand chose donc, un militant antifa s’est pointé seul, son témoignage est assez précis et drôle pour que je vous le livre tel quel:

« J’ai vu l’appel passer sur internet, je suis passé devant vers 18 heures ce vendredi, j’ai vu trois membres de l’UPR devant la salle, un chevalet pour aguicher le client et trois affiches similaires à celles placardées dans la ville par ces néo-fafs. Je me suis pointé « au culot » détacher les affiches et j’ai embarqué leur chevalet et me suis tranquillement barré les planquer dans un passage vers le parking des remparts un peu plus haut dans la rue Battant, juste au niveau de la fontaine Bacchus (pour ceux qui connaissent).  Je suis ensuite redescendu et les jeunes qui squattent souvent vers la fontaine m’avertissent que les bouffons de l’UPR me cherchent, je les vois, vais à leur rencontre, ils m’interpellent, me demandent la raison de mon geste, que j’explique. Ils s’énervent, me réclament « au moins le chevalet »  paye tes blaireaux, je rigole, lui répond qu’il n’a qu’à chercher « dans son cul » Un type de l’UPR en manteau noir, un peu style gestapo, me menace et m’avertit qu’il peut devenir méchant, ils appellent la police, je me barre dans une cour intérieure à proximité, puis redescend discrètement sur les quais, les flics zonaient dans le quartier pour me retrouver. »

Oui, ça déjà ça me paraît plus crédible, bon il n’y a pas d’agent de la CIA, ni d’hydroglisseur téléporté, les militants de l’UPR passent plus pour des tocards que pour des victimes de l’impérialisme américain, mais ne leur en déplaise c’est bel et bien plus crédible que la précédente version, et que la version présentée comme « de la police » selon laquelle ils auraient été victimes de militants d’extrême droite. Mais c’est là la stratégie de l’UPR, se présenter en victime du front national pour tenter de prouver l’ancrage « à gauche » ou « républicain » dont ils s’habillent pour justifier leur vomi nationaliste.

Merci donc à l’UPR de nous avoir bien fait rire à gorge déployée, merci de nous avoir montré à quel point vous vous opposiez au système en appelant au secours la police pour un type qui vous a piqué trois affiches un chevalet, merci de nous avoir rappelé votre positionnement politique à la droite de la droite en transformant des déclarations de la police en hoax.

Merci, et bon vent.

Besançon est antifasciste !

Parasite

La manif pour tous, le FN, et la littérature nazie.

En faisant un peu de tri dans mes captures d’écran voici que je tombe, presque par hasard, sur ce screen-shot où on retrouve Mathieu Spieser. Aux côtés de Marion Maréchal Le Pen et de l’avant-garde enrubannée du Front National tout ce beau monde défile dans les rues de Paris à l’occasion de la manif pour tous (les homophobes réacs et nazis surtout).

Ça ne m’avait pas plus choqué que ça sur le moment. C’était une image tellement banale et habituelle en fait. À  vrai dire, pas de quoi faire sursauter un vieux militant antifa. Mais depuis, sur les réseaux sociaux, trop de comptes d’extrême-droite ont nié la présence d’adeptes du salut hitlérien et de la « solution final » dans leur manif, allant même jusqu’à tenter de faire croire qu’un type qui tend le bras n’est pas forcément nazi…

Alors grâce au FN et à Mathieu Spieser, je vais leur confirmer qu’il y avait bien dans cette manifestation réactionnaire des partisans de la guerre des races et de l’Europe « blanche », propagateurs de littérature et d’idéologie nazies.

Image 67 fleche

Source: youtube

Est-ce bien Mathieu Spieser dans la manif pour tous ? Vérification, oui, c’est bien Mathieu, aux côtés de la fine fleur du FN. Il est présent dans cette manif dont les représentants et porte-paroles jurent de la probité des membres et du caractère pacifique et dépolitisé du mouvement.

ms

Mais qui est Mathieu Spieser ?

Et oui, qui est Mathieu Spieser ? Un illustre inconnu pour beaucoup. Mais pour les plus renseignés, ce nom évoque quelque chose. Il rappelle un article publié sur fafwatch qui traitait de son petit commerce et du contenu de sa boite mail. Parce que Mathieu n’est pas que membre du fn92 et du DPS. C’est aussi un petit commerçant en quelque sorte. Il a un petit commerce de littérature.  Mais on ne trouve pas n’importe quelle littérature dans sa librairie. Non, ce n’est pas du Victor Hugo, ni du Alexandre Dumas qu’il a en rayon (quoique, peut-être a-t-il du Louis-Ferdinand Céline). Entre Les carnets de Turner, L’Autriche juive et Des jeux olympiques à la waffen SS, ça pose le décor. Et si l’appétit fasciste n’est pas repu avec ça, on y trouve des brochures sur la division waffen SS Charlemagne (composé de volontaires français, ce corps fascine les néo-nazis de l’Hexagone). Le FN et les membres de la manif pour tous pourront toujours nier, ou s’arc-bouter dans des pirouettes justificatives dont ils ont le secret, difficile de contester les images de la télévision !
En outre, l’article publié par fafwatch a plus d’un an maintenant (il date de février 2012). Cela signifie que le fait qu’un membre du FN fasse tourner un commerce de littérature nazie ne pose pas de problème ni à Marine Le Pen, ni à la direction. Elle l’a cantonné à s’occuper de la petite nièce, ce qui ne serait être considéré comme une sanction vu le népotisme régnant dans ce parti. C’est en contradiction avec ce que tente de vendre à longueur de plateaux télé la dirigeante de l’éternel brun Front National.

Malgré le concours des médias dans la dédiabolisation et dans sa mue, dans ce parti en quête de respectabilité, même si en apparence les discours changent, le fond demeure. Si Marine Le Pen ne veut pas se débarrasser de ces spécimens, c’est tout simplement parce que la base de son mouvement est ainsi. Une base d’inspiration fasciste, souvent fascinée par les nazis, et donc en ce sens digne héritière des pères fondateurs du Front National.

Image 70

 Extrait de la liste du petit commerce de Mathieu,                                                                                  la liste complète est disponible là:  liste des livres et brochures vendues par Mathieu Spieser.

L’article original de fafwatch du 29 février 2009

Galerie photo:

ms1ms3

ms4Image 73

Image 71Image 72

 

Parasite